Les propositions du cartel NWA-NATION pour Charleroi !

Nos propositions sont prioritairement axées sur la défense et la promotion des intérêts des citoyennes et citoyens de Charleroi.

Nous voulons le renforcement de l’identité de la Ville. La voix de la raison, c’est l’union des CAROLOS.

DES FAITS PAS DES PROMESSES !

Ce programme est nécessaire, capital même pour retrouver la paix dans les foyers de tous les Carolos.

La Ville est devenue l’ombre d’elle – même suite à une gestion désastreuse en tout point !

NWA-NATION  pour UN Charleroi prospère et libre de tout danger !

Nos priorités: l’emploi, le pouvoir d’achat, l’insécurité, l’immigration, l’islamisation, le chômage, ma pauvreté, la fin du matraquage des classes moyennes devenues les nouveaux pauvres).

Stop au chômage endémique, source d’une pauvreté indigne de notre temps

Un réel pouvoir d’achat en adéquation au coût de la vie

L’insécurité devient de jour comme de nuit le véritable fléau auquel les Carolos sont confrontés. Dès lors, la modernisation des moyens de lutte contre les délits de toute nature est une nécessité absolue pour rendre à la Ville sa quiétude d’antan.

Un moratoire à l’entrée de migrants sur le territoire carolo est l’une des priorités de notre liste. La Ville est saturée, elle ne peut accueillir toute la misère du monde, alors que la misère sévit parmi les Carolos.

Nous avons la ferme volonté d’éradiquer la spirale infernale de la pauvreté par une réelle justice sociale.

Islamisation : opposition ferme à la construction de nouvelles mosquées,  d’écoles islamiques, à l’apprentissage de la langue arabe. Ceci pour éviter que Charleroi ne devienne une terre d’islam.

La liberté d’expression, d’opinion, de pensée. Aucune entrave aux libertés fondamentales.

Renforcement des forces de l’ordre : le métier de policier est un métier à risque et doit être revalorisé, en traitements et équipements.

Protection civile : les moyens humains et financiers seront la préoccupation
majeure en cas de sinistre, incendie, inondation pour des interventions rapides à la population.

Réfection du réseau routier : l’état des routes, trottoirs exige un effort particulier de
réfection urgente, afin d’éviter des accidents parfois mortels.

Réfection des abords des logements sociaux : les abords de nombreux logements sociaux sont dans un état déplorable, manque de revêtement des chemins d’accès, d’éclairage, d’espace vert.

Défense des indépendants, artisans, petits commerces et des PME. Véritable moteur de la vie économique, ils doivent bénéficier d’une aide accrue par la simplification des formalités à la création d’entreprises et administratives.

Contrôle des intercommunales. Et ce, pour éviter toute dérive, tout appât du gain.
stop à la montée en puissance des intercommunales et des salaires hors norme des dirigeants.

Dépolitisation de l’administration

Les nominations des fonctionnaires communaux devront s’effectuer sur le
seul critère de la compétence.

Rénovation, sécurisation des infrastructures pour les personnes à mobilité réduite.

Suppression de l’allocation de remplacement aux couples
polygames.

Favoriser la propriété de leur logement social pour les citoyens. Le clientélisme doit être aboli.

Création d’un organisme dont l’activité se limiterait aux prêts immobiliers à un taux d’intérêt réduit aux jeunes couples et familles avec un ou plusieurs enfants.

Les sans-abris : mettre fin au scandale des sans-abris. Pour éradiquer ce fléau d’exclusion la régularisation sociale sera appliquée.

La prostitution : le racolage sera interdit.

La drogue : elle est la cause de marginalisation, de délinquance et
d’exclusion sociale. Il faut donc se donner les moyens de lutter contre ce fléau

Recourir à la consultation populaire pour les questions d’environnement. Ceci pour échapper aux pressions des groupes industriels et commerciaux qu’ils pourraient exercer sur les autorités communales. Le référendum d’initiative populaire rend la parole aux citoyens.

Encourager l’usage des transports en commun. D’abord, ils doivent être plus nombreux et moins chers.

Mettre un terme à la maltraitance animale : contrôle des transports d’animaux, des abattages rituels, de l’expérimentation en laboratoire. L’abandon d’animaux de compagnie sera sévèrement sanctionné.

La propreté : Si la propreté est l’affaire de tous, elle est avant tout celle des autorités communales. Elles devraient mettre en branle, un plus grand nombre d’équipes de nettoyage des rues. Le salaire des éboueurs doit être revalorisé ! Au niveau du marché dominical, l’ancien mode de nettoyage sera de nouveau appliqué.

Lutte contre la corruption : nos éventuels élus seront attentifs au fait que les deniers publics soient utilisés dans l’intérêt général. Ils exigeront un contrôle sur les
recettes et dépenses, afin d’éviter les nombreuses magouilles du passé.

Les gros salaires : nos élus exigeront une augmentation des salaires des fonctionnaires communaux afin de diminuer les tentations de magouiller.

nwa nation

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s